Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MUSIQUE

Anonyme, la suite... encore du bon avec "L'œil de la lune", Anonyme enfonce le clou !

L'œil de la lune - Anonyme, Les éditions Sonatine

Notez

L'été dernier, on vous a parlé du "Livre sans nom" écrit par Anonyme, équivalent littéraire de l'univers jubilatoire et explosif des films de Quentin Tarantino et Robert Rodriguez mixés. Eh bien, aujourd'hui est venu le temps du second volet, "L'œil de la lune", deuxième volet de qualité, conservant toujours la confidentialité de son mystérieux auteur sorti du silence, car on trouve sur internet des interviews auxquelles il a répondu par mail. Présentation d'un bouquin qui très vite va en appeler un autre... Le buzz est en marche, le livre cartonne, et franchement, c'est mérité car ça déchire...


Anonyme, la suite... encore du bon avec "L'œil de la lune", Anonyme enfonce le clou !
Bourbon Kid est de retour. Et c'est parti pour une course infernale.

Santa Modega. Amérique du Sud.
La nuit d'Halloween ne manque pas de piquant. Une momie a disparu du musée municipal et un handicapé mental est kidnappé d'un hôpital psychiatrique. Et histoire de rajouter du mordant à l'intrigue, Bourbon Kid, en rajoute une couche en attisant la haine. Il fête son dix-huitième meurtre. 

Pour rester dans l'esprit de l'auteur qui cherche à communiquer sur ce projet littéraire de manière discrète, on ne vous en raconteras pas plus...

Ceci dit, on peut vous livrer nos quelques réflexions après lecture.

Comparé au premier volet, Anonyme tient ses promesses. Même si l'effet de surprise n'est plus, on retrouve bien l'univers déjanté du premier. Des méchants qui ne font pas dans la dentelle, des meurtres, un humour cinglant, une écriture très cinématographique ce qui ne peut qu'alimenter les rumeurs sur certains noms qui trainent...comme Tarantino ou Rodriguez. Mais d'autres plus incongrus sont lâchés : le prince Charles (surprenant mais pourquoi pas, c'est drôle !) ou encore David Bowie.

Ce deuxième tome ne s'enferme pas dans un genre. Il s'ouvre au fantastique. L'auteur se fait plaisir, joue avec les codes de plusieurs genres sans perdre son lecteur, en suscitant chez lui toujours autant d'intérêt.

Ce qui est vraiment sympa dans ce bouquin, c'est ce qu'on apprend de plus sur Bourbon Kid, cet étrange tueur qui par moment est attachant.

Un bouquin qui se dévore en une ou deux soirées. Un très bon cru qui nous donne encore plus envie de lire le prochain prévu cet été, en juin 2011.

Anonyme, la suite... encore du bon avec "L'œil de la lune", Anonyme enfonce le clou !

L'œil de la lune - Anonyme, Les éditions Sonatine

SOCIÉTÉ